Michael Mantha Le député d'Algoma–Manitoulin

Gouvernenment de l'Ontario

Chronique de Queen's Park - 7 juin 2021

Publié le 7 Jun, 2021

Qu’y a-t-il de plus cohérent que le passage du temps ? Chaque fois que je vois une horloge grand-père avec son pendule oscillant, je ne peux m'empêcher de m'émerveiller de sa capacité à marquer le temps qui passe avec une cohérence et une précision incroyable. Malgré le fait que les horloges soient une invention de l'homme et que la technologie soit vieille de plusieurs siècles, cela fonctionne parce que le lecteur de l'appareil est basé sur la science de la physique, qui, je pense, explique sa précision. J'ai toujours aimé m'asseoir pour regarder et écouter le tic-tac rythmique régulier.

Cela étant dit, pourquoi avons-nous tant de mal à savoir où va le temps ?

J'écris cet article dans les derniers jours de la session de printemps de l'Assemblée législative, et vous savez, sans aucune exagération, je ne peux pas penser à un moment où j'ai eu un si large éventail d'émotions quant au succès de nos efforts. Et quand je dis large, je veux dire cela à l'extrême ; des larmes de douleur et de joie, des déceptions dévastatrices et des réussites fières, et l'abandon des Ontariens vulnérables et des sentiments de compassion et d'engagement.

Je dois admettre qu'à certains égards, je serai heureux de quitter l'Assemblée législative et de retourner dans la circonscription où mon équipe et moi pourrons aider les gens d'Algoma-Manitoulin. En même temps, cependant, je dis en même temps que je suis tellement frustré que Doug Ford ferme Queen's Park pour l'été alors que les gens ont encore besoin d'aide pour traverser la pandémie en toute sécurité.

Je regarde autour de moi et je vois que les familles et les éducateurs sont vraiment épuisés et frustrés par l'apprentissage à la maison. Ils ont besoin d'un plan solide pour des écoles sûres - pas d'un premier ministre qui coupe et s’enfuit.

Je vois des entreprises locales et les personnes qui y travaillent avoir désespérément besoin d'une aide financière pour arriver à la fin du confinement et d'incitations pour déclencher une reprise économique – pas un gouvernement qui prend des vacances d'été.

Tout autour, il y a des gens qui ont besoin d'un plan pour des deuxièmes doses de vaccin plus rapidement. Il est carrément cruel pour Doug Ford de les forcer à jouer à un jeu de chasse au trésor apparemment sans fin.

Lorsque j'ai des conversations téléphoniques avec des gens qui attendent une chirurgie différée, je peux entendre leur douleur et leur peur. L'Ontario a besoin d'urgence d'investissements et d'un plan pour passer à travers ces procédures, maintenant. Ils ont besoin d'un gouvernement bienveillant qui travaille sans relâche pour se battre pour eux, pas d'un premier ministre qui se cache pour essayer de sauver ses chiffres de sondage en chute libre.

Nous savons maintenant avec certitude que dès le début de cette session, Doug Ford a sciemment choisi d'ignorer les experts et a volontairement entraîné cette province dans une troisième vague désastreuse. Et maintenant, il ferme la législature avant que le travail ne soit terminé. Il y met fin en se cachant, évitant Horwath et la législature, le public et l'examen minutieux des médias.

Au cours de cette session, le premier ministre Ford a ignoré ses propres experts et assoupli trop rapidement les mesures de santé publique, provoquant la troisième vague. Il s'est battu bec et ongles contre l'octroi de congés de maladie payés aux travailleurs. Il a tenté de fermer les parcs publics et d'instaurer un État policier. Il a affirmé que les écoles étaient sûres jusqu'au jour où il les a toutes fermées pendant des mois, tout en réduisant l'éducation de 800 millions de dollars. Et les lecteurs qui ont regardé les informations ou les débats quotidiens de la législature remarqueront que son gouvernement a adopté ce que vous pourriez appeler la stratégie de « protéger le roi » - l'envoyant se cacher pour qu'il n'ait pas à répondre de ses mauvais choix.

Ce n'est pas le moment de fermer boutique. Il y a tellement plus à faire maintenant, cela ne peut tout simplement pas attendre. La législature devrait continuer à siéger jusqu'à :

  • Un plan de réouverture sécuritaire des écoles soit en place
  • Des mesures et des investissements soient en place pour remédier d'urgence à l'arriéré des chirurgies, des procédures et des dépistages du cancer
  • Un plan local de soutien aux entreprises et à l'emploi soit en place pour aider les entreprises et les travailleurs à se rendre jusqu'au jour de leur réouverture – et à rester ouverts
  • Les familles obtiennent des réponses et des actions sur les décès liés aux soins de longue durée, en particulier ceux qui, selon les forces armées, ont été causés par la famine et la déshydratation
  • Les travailleurs aient droit à 14 jours de congé de maladie payés, ce qui permettra de s'assurer que la troisième vague est la dernière vague de COVID-19 en Ontario

Et maintenant, le gouvernement a suspendu la législature jusqu'au 13 septembre.

Le caucus du NPD a connu une formidable réunion juste avant l'ouverture de cette dernière session. Nous reconnaissions que l'Ontario faisait face à certains des plus grands défis des temps modernes, mais nous étions également convaincus qu'il était possible de faire une réelle différence. Nous étions déterminés non seulement à nous opposer, mais encore plus important, à nous efforcer de travailler en collaboration en offrant des propositions responsables et pratiques pour aider la population de l'Ontario. Je suis fier de dire que nous avons tenu notre promesse à tous égards.

À l'heure actuelle, il n'y a pas de temps pour rester là et réfléchir à ce qui est. Il y a encore beaucoup de travail à faire. Mon équipe et moi demeurons déterminés à aider les gens d'Algoma-Manitoulin à traverser ces jours des plus difficiles.

Comme toujours, n'hésitez pas à communiquer avec mon bureau au sujet de cette chronique ou de toute autre question provinciale. Vous pouvez joindre mon bureau de circonscription par courriel à [email protected] ou par téléphone au 705-461-9710 ou sans frais au 1-800-831-1899.

Michael Mantha député/député

Algoma-Manitoulin